Articles IT et Télécoms

Windows 8.1 : une nouvelle version à la reconquête des utilisateurs de Windows

V-W81Le moins que l’on puisse dire est que Windows 8 n’a pas suscité d’enthousiasme lors de son introduction en octobre dernier. Huit mois plus tard, Microsoft lance une « preview » de Windows 8.1 prenant en compte les nombreuses critiques remontées du terrain. Cette révision sera-t-elle suffisante pour donner un nouveau souffle à Windows 8 ?

En introduisant Windows 8 en octobre 2012, Microsoft s’était donné pour objectif de redéfinir ce que l’on appelle le PC.

Conscient de l’engouement suscité par l’iPad ainsi que du succès rencontré par les nombreuses tablettes Android, Microsoft cherchait à rattraper son retard sur ses concurrents sans pour autant abandonner les applications professionnelles développées sous Windows qui constituent son avantage compétitif en entreprise.

Cette double contrainte s’est traduite par le développement d’un nouveau système hybride, capable non seulement d’exécuter les programmes Windows traditionnels mais aussi de supporter une nouvelle génération d’applications tactiles.

Windows 8 incarne ce nouveau système. Un Windows destiné à faire le pont entre les programmes « à l’ancienne » et les applications à venir conçus essentiellement pour une interface tactile.

La surprise et l’incompréhension des premiers utilisateurs

Rien de surprenant donc à ce que Windows 8 ait perturbé un grand nombre d’utilisateurs qui découvraient soudainement un système mi PC, mi tablette rompant brutalement avec leurs habitudes.

La plupart des utilisateurs se sont trouvés confrontés avec Windows 8 à l’occasion de l’achat d’une nouvelle machine sur laquelle ce système était pré installé.

Ni informés ni formés, ils ont pour souvent eu du mal à s’y retrouver dans un environnement hybride qui faisait la part belle à la nouvelle interface « Metro ».

Qui plus est, cet inconfort a été exacerbé par des PC ou des portables fréquemment dénué de capacités tactiles ce qui rendait l’utilisation du système encore moins intuitive.

Une nouvelle version quelque mois après la sortie de Windows 8

En dévoilant Windows 8.1, moins d’un an après l’introduction de Windows 8, Microsoft cherche à prendre en compte les remontées de ses utilisateurs tout en poursuivant son orientation stratégique en direction du tout tactile.

Windows 8.1 a été revu pour s’adapter au format mini tablette popularisé par l’iPad mini ainsi que par de nombreuses offres équivalentes sous Android à l’instar du Nexus7 d’Asus ou du Galaxy de Samsung.

Windows 8.1 apporte un grand nombre d’évolutions destinées à simplifier son utilisation parmi lesquelles on remarque le retour du bouton « démarrer » réclamé par de nombreux utilisateurs.


Mais si ce geste a pour objet d’apaiser les nombreuses critiques qui déploraient la disparition d’un élément emblématique de l’ancienne interface « bureau », la stratégie de Microsoft n’en reste pas moins d’accélérer la transition vers le tout tactile.

A titre d’exemple, Windows 8.1 intègre désormais dans l’interface Metro la plupart des options du panneau de contrôle, supprimant ainsi les allers et retours inutiles entre le mode « bureau » de Windows et la nouvelle interface Metro dans un grand nombre de scénarios d’utilisation. Tout est fait pour que l’utilisateur passe de plus en plus de temps sur les applications Metro et qu’il ne doive revenir au bureau que pour exécuter des applications classiques.

Une des raisons principales de revenir au bureau étant de devoir utiliser Office, Microsoft a logiquement profité de l’introduction de Windows 8.1 pour annoncer une nouvelle mouture de sa suite bureautique spécifiquement conçue pour l’interface Metro. Office « Metro » est prévu pour 2014.

Enfin, chaque tablette Windows 8.1 sous processeur Intel restera en mesure d’exécuter la vaste logithèque d’applications Windows existante. Cette capacité qui distingue l’offre de Microsoft de ses concurrents devrait, comme l’espère l’éditeur, en faire un système de choix pour les entreprises à la recherche d’une nouvelle génération de PC capables de satisfaire l’engouement des utilisateurs pour le BYOD.

Les nouveautés de Windows 8.1

Comme indiqué plus haut, Windows 8.1 voit le retour du bouton « démarrer » qui, s’il ne remplit pas les mêmes fonctions que sous Windows 7, apporte néanmoins un raccourci utile pour accéder à de nombreux outils systèmes (gestionnaire de tâches, panneau de configuration, …).


Afin de satisfaire aux nombreuses réclamations d’utilisateur voulant avant tout travailler en mode « bureau », Windows 8.1 donne la possibilité de court circuiter plus ou moins complètement le mode « Metro » en accédant directement bureau au démarrage du système. Ce paramétrage est accessible depuis la barre de tâches du bureau.


Avec ces deux évolutions, Microsoft cherche manifestement à satisfaire aux demandes de ses utilisateurs qui ne voient pas encore l’intérêt et donc la justification du primat donné au mode Metro.

En donnant la possibilité à ses utilisateurs de travailler quasi exclusivement en mode bureau, Microsoft fait de Windows 8.1 quelque chose qui se rapproche de Windows 7.5 !

Outre la mise à jour des applications préinstallées, une intégration plus poussée de SkyDrive ainsi que des services de recherche dans le système, Windows 8.1 apporte de nombreuses évolutions intéressant plus particulièrement les entreprises :

En matière de réseau, la nouvelle version supporte l’impression via Wi-Fi direct et via le NFC.

L’utilisation des VPN est améliorée grâce au support natif de nombreux fournisseurs tierces parties et par l’activation automatique du mode VPN dès lors qu’une application en fait la demande.

Internet Explorer version 11 fait son apparition pour apporter des performances plus élevées dans le chargement de contenu Internet, le support de graphiques 3D et de nouveaux standards du Web. Cette version devrait également arriver à terme sous Windows 7.

Le partage de connexion internet sera possible entre un PC Windows 8.1 et plusieurs autres appareils grâce à la mise en œuvre d’un hotspot wireless permettant de partager la bande passante.

Sur le plan de la sécurité, Windows 8.1 intègre une nouvelle version de Windows Defender dont Microsoft promet qu’il est en mesure de détecter et de bloquer des applications malveillantes non répertoriées. L’encryption de la totalité des données est également supportée, Bitlocker restant disponible en complément.

Le BYOD n’est pas oublié avec la possibilité d’effacer les données professionnelles à distance, sans toucher aux données personnelles de l’utilisateur.

Enfin, pour des applications spécialisées il sera possible de verrouiller un poste Windows 8.1 en n’autorisant l’exécution que d’une seule application.

Disponibilité

Microsoft a annoncé que Windows 8.1 serait disponible gratuitement pour tout possesseur de Windows 8.

Le développement de cette nouvelle version devrait être finalisé en août ce qui permettra d’en disposer avant la fin de l’année sur de nouveaux PC et en téléchargement avant cette date.

Windows 8.1 sera-t-elle la bonne version ?

Si Windows 8.1 peut à première vue apparaître comme une version mineure, son importance sera sans doute comparable à l’arrivée de Windows 3.1 ou encore du service pack 2 de Windows XP qui avaient permis à ces versions de Windows de corriger leurs problèmes initiaux avant d’être adoptés en masse par les entreprises.

Il est à noter que cette nouvelle mouture sera disponible moins d’un an après le lancement de Windows 8, un rythme inhabituel pour Microsoft plutôt calé sur des cycles de trois ans.

Avec cette nouvelle version, Microsoft fait également montre d’une sensibilité nouvelle aux remarques de ses utilisateurs en rompant avec une réputation d’arrogance qui le desservait.

Windows 8.1 augure sans doute d’une nouvelle phase de l’histoire de Microsoft dans laquelle l’éditeur découvre les vertus de l’humilité pour reconquérir des clients tentés par Apple et Google.

Si cette nouvelle version n’adresse pas la totalité des griefs qui ont été formulés à l’encontre de Windows 8, les évolutions apportées par Windows 8.1 sont significatives et devraient satisfaire un grand nombre de critiques.


Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :