Articles IT et Télécoms

Rétrospective de l’année 2012: les événements majeurs

La guerre des tablettes et des systèmes d’exploitation pour les mobiles a marqué 2012. Cette forte concurrence confirme une tendance majeure : la mobilité est devenue un maillon essentiel du système d’information des entreprises.

L’année 2012 a été riche en évènements. À la différence des années précédentes, plusieurs concepts devenus matures, ou proches de l’être, et l’arrivée de nouvelles technologies prometteuses ont animé ces 12 derniers mois.

Les télécoms

Les opérateurs

Il y a un an, le 10 janvier 2012, Free a secoué le secteur des télécoms en lançant son offre mobile aux tarifs très attractifs. La plupart des opérateurs concurrents ont dû réajuster leurs offres.

La 4G

Ce second fait majeur des télécoms est intervenu en fin d’année avec les premières offres lancées dans quelques villes par Orange et SFR. La 4G repose en Europe sur la technologie LTE (Long Term Evolution) qui permet de délivrer des débits numériques 2 fois supérieurs aux débits 3G, soit environ 45 Mb/s (débits réels) en descendant et 12 Mb/s en montant.

Les smartphones

2012 a confirmé la concurrence frontale que se livrent Apple et Samsung avec de nombreux recours en justice pour des violations de brevets et le lancement de nouveaux modèles : Samsung SIII, Samsung Galaxy Note II, iPhone 5… Google a aussi présenté son nouveau téléphone, le Nexus 4 (fabriqué en fait par LG). En perte de vitesse, Nokia a néanmoins relevé le défi en proposant un excellent Lumia 920.

Les OS mobiles

Ce Nokia Lumia 920 apparait d’ailleurs comme la tête de pont de Microsoft pour imposer Windows Phone 8 face à l’iOS 6 et la dernière version d’Android. Son système utilise désormais un noyau commun avec Windows 8, et permet le développement d’applications natives en C++.

La mobilité

Les tablettes

Treize ans après le développement de sa première tablette qu’on appelait à l’époque un assistant personnel (le Newton MessagePad), Apple est devenu incontournable dans ce secteur. Malgré une forte concurrence, sa part de marché reste très élevée grâce notamment au lancement de nouveaux modèles. En mars, la société californienne a présenté l’iPad 3 et fin octobre, l’iPad Mini (à partir de 340 €), une version 7,9 pouces (écran de 20,06 cm). De leur côté, Amazon commercialise la Kindle Fire HD et Google, la Nexus 10.

L’arrivée de la Surface de Microsoft.

Disponible depuis fin octobre, ce modèle représente un pari audacieux pour le géant informatique. Pour se démarquer, Microsoft propose un appareil hybride et un environnement logiciel très prometteurs. Grâce à un astucieux système de clavier amovible (Touch Cover), cette tablette se transforme en un clin d’œil en un PC portable avec un écran d’environ 27 cm de diagonale (1366×760 pixels). La Surface Pro pourrait être lancée fin janvier 2013. Ce nouveau modèle mise sur son architecture x86 qui lui permet de recevoir un processeur Intel Core i5 et surtout d’être compatible avec les logiciels Windows 7 existants.

Le cauchemar des mobiles personnels (BYOD)

De plus en plus de salariés souhaitent travailler au bureau avec leur terminal mobile (tablette ou PC portable). Pour les responsables de la sécurité informatique et les DRH, cette évolution soulève de nombreuses interrogations et contraintes : protection des données, filtrage des accès à l’Intranet, avantages en nature…

L’informatique

Les systèmes d’exploitation (OS)

Trois ans après la sortie de Windows Seven, Microsoft a commercialisé Windows 8. Entre temps, l’univers high-tech a été bouleversé par le succès des tablettes tactiles. Pour maintenir sa position sur le marché informatique et s’attaquer aux tablettes, il a décidé de concevoir un système d’exploitation compatible avec ces deux supports. Pari risqué, même si Windows 8 présente des atouts intéressants.

Les langages

Sur les mobiles, les développeurs s’intéressent presque exclusivement à iOS et HTML5. Fin septembre, le World Wide Web Consortium a dévoilé sa feuille de route relative au langage HTML 5. Le consortium espère aboutir à une mouture finalisée de la version 5.0 du standard d’ici le quatrième trimestre 2014.

IPv6

L’IPv4 (Internet Protocol version 4) arrive à saturation. La multiplication des terminaux, mobiles et fixes, a engendré l’arrivée de nouveaux usages. Tous les smartphones disposent par exemple d’une adresse IP ! De plus en plus de réseaux de capteurs et de machines transmettent des données (avènement de l’Internet des objets). L’Internet Society (ISOC, association de droit américain à vocation internationale créée en janvier 1992 par les pionniers de l’Internet) a donc décidé de réaliser un nouveau test pour optimiser le passage à l’IPv6. Ce protocole permet de bénéficier d’une série de huit nombres. De quoi connecter quelque 600 millions de milliards d’appareils. Ce basculement sera progressif. Les entreprises qui n’ont pas encore entamé cette migration ne doivent pas s’inquiéter, car les deux protocoles de routage vont cohabiter pendant quelques années. La transition pourrait durer 10 ans selon des experts. Les entreprises doivent néanmoins s’y préparer dès maintenant, car ces deux protocoles ne sont pas compatibles.

Le Cloud Computing

Le Cloud Computing est promis à un bel avenir. Mais cet engouement cache une importante divergence d’opinions entre les grands comptes et les PME. Les premiers ont adopté (ou s’apprêtent à le faire) cette technologie. Mais la majorité des PME restent encore réticentes. Premier et principal frein, la sécurité (c’est aussi un sujet délicat pour les grandes sociétés, mais elles disposent de moyens techniques et humains que n’ont pas les petites entreprises). D’après une enquête menée en mars 2012 par Ipsos pour SFR Business Team auprès d’un échantillon de 301 PME, 47 % des responsables d’entreprise se sentent concernés par les enjeux sécuritaires et la confidentialité de l’accès au réseau. La souveraineté des données est devenue un critère important. Annoncés en 2012, Numergy et Cloudwatt, deux acteurs français du Cloud financés par l’État, devraient être prochainement lancés.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :