Articles IT et Télécoms

Comment Twitter permet à l’entreprise de développer son réseau

Avec un peu plus de 7 millions d’utilisateurs français, ce réseau social est devenu un média à part entière. Loin d’être une application réservée aux Geeks, Twitter doit être considéré comme un canal de communication permettant à l’entreprise de développer sa relation avec ses clients, ses fournisseurs, mais aussi ses collaborateurs. Conseils d’utilisation et erreurs à éviter…

La force de Twitter réside dans sa facilité d’utilisation. Une petite application en français téléchargée sur son Smartphone ou sur son ordinateur suffit à découvrir et exploiter ce média en perpétuel mouvement. Il ne reste plus qu’à rechercher des contacts ou des thèmes.

Avant de se lancer sur Twitter, il est nécessaire de poser trois questions : pourquoi faut-il être sur ce réseau, quelles sont les astuces à connaître pour en tirer profit et quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Pourquoi s’inscrire sur Twitter ?

Rester en contact

Twitter est un moyen très efficace pour maintenir une relation directe et instantanée avec ses salariés, ses clients et ses fournisseurs. Les messages écrits par un dirigeant sur Twitter montrent un effort de transparence : ils permettent de désamorcer une crise, de motiver ses équipes et de rassurer ses interlocuteurs professionnels. À condition toutefois, de ne pas commettre certaines erreurs comme celles évoquées plus avant …

Disposer d’un outil de communication réactif

Les messages d’un dirigeant sur Twitter étant très suivis et analysés, ils doivent être considérés comme des outils de communication instantanés au service de l’entreprise. Un Tweet permet notamment d’humaniser la relation entre la société et ses clients ou ses fournisseurs. Mais Twitter n’est pas un média à sens unique : si les écrits d’un dirigeant sont essentiels, les commentaires des clients et des fournisseurs doivent être également étudiés avec attention car ils reflètent souvent des opinions partagées par de nombreuses personnes sur les produits, l’image de marque et la stratégie de l’entreprise. Tweeter peut s’avérer très utile pour désamorcer une crise.

Suivre les concurrents

Twitter est un bon poste d’observation pour surveiller l’accueil des produits de la concurrence par les consommateurs, pour s’en inspirer ou au contraire trouver une autre voie. Sous Windows, il est possible de s’aider dans cette surveillance via un addon pour le tableur Excel (Analytics for Twitter) qui se présente comme un modèle regroupant un ensemble de statistiques portant sur des recherches Twitter. Il permet de faire des requêtes sur des tweets et des hashtags (un hashtag étant un mot clé ou une phrase précédé d’un #). Le principal intérêt de cet outil est la production de tableaux de bord.

Repérer l’innovation

De plus en plus de dirigeants exploitent Twitter comme un outil de veille technologique.

Avec plus de 500 millions d’inscrits sur tous les continents, ce réseau permet en effet de suivre des innovateurs qui ont peut-être déjà expérimenté un produit non encore disponible sur le marché français. Il est possible de faire des recherches par mots-clés en s’appuyant sur la technique des hashtags, un bon moyen pour ajouter des informations additionnelles aux tweets afin de les catégoriser selon un contexte.

Le site hashtags.org (voir capture ci-dessous) permet de suivre les hashtags en temps réel.

Les astuces pour renforcer son réseau

Twitter est simple à utiliser, mais le développement de son réseau exige du travail, du temps et surtout de la patience.

Quelques astuces sont néanmoins essentielles pour l’optimiser :

  • Ajoutez une photo à son profil
  • Compléter la section bio de son profil Twitter et indiquer un lien URL pointant vers le site de son entreprise ou de son blog
  • Suivre des comptes qui ont une valeur ajoutée pour son secteur d’activité
  • Retwitter les messages dont le contenu est pertinent
  • Répondre lorsqu’un utilisateur vous interpelle
  • Réduire les adresses URL avant de publier votre message

Faire la promotion de son compte Twitter

Pour que les clients et les fournisseurs s’abonnent à votre profil, il ne faut pas hésiter à les informer de son existence en indiquant votre compte sur votre newsletter, votre carte de visite et votre signature email.

Il convient également d’avertir ses contacts sur les différents réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn et Viadeo, mais aussi Facebook.

 

Publier de l’information à valeur ajoutée

Des millions de tweets sont diffusés chaque jour sur ce réseau. Pour intéresser des personnes, il convient de publier des messages précis et pertinents sur son secteur d’activité.

Créer des listes d’utilisateurs et d’organisations

Twitter permet de créer des listes. Cette fonctionnalité est utile pour regrouper ses contacts par thématique.

Engager la conversation

Twitter est un média interactif. La publication de tweets, même pertinents, ne suffit pas à entretenir son réseau. Il faut aussi répondre à ses abonnés lorsqu’ils vous interpellent et republier (retweet) leurs messages sur votre réseau. Demander l’avis de ceux qui vous suivent est probablement l’une des bonnes techniques pour engager la conversation.

Les erreurs à ne pas commettre

Sur internet, tout est conservé. La facilité d’usage de Twitter ne doit pas faire oublier qu’un message trop rapidement écrit et posté peut avoir des répercussions sur l’entreprise. Un malentendu sur un produit défaillant, un bug mal expliqué sur un logiciel, des rumeurs pas correctement démenties… En quelques minutes, le réseau peut s’emballer et éveiller des soupçons de la part des clients, des fournisseurs et des investisseurs.

Même si le compte Twitter d’un responsable ou d’un chef d’entreprise est personnel, la relecture d’un tweet important par le directeur de la communication ou le service juridique peut éviter des catastrophes.

Sur Twitter, la précipitation est mauvaise conseillère…

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :