Articles IT et Télécoms

Comment imprimer depuis son Smartphone ?

Jusqu’à une date récente l’impression à partir d’un téléphone portable était difficile et parfois frustrante. La plupart du temps, le résultat ne correspondait pas à la présentation originale du document et il n’était pas possible de lancer des tirages n’importe où. Il existe désormais des solutions adaptées aux besoins spécifiques des professionnels en situation de mobilité.

Les fabricants d’imprimantes ont adapté leur gamme de produits pour répondre à l’évolution des usages. L’utilisateur, de plus en plus mobile, a aujourd’hui besoin d’être connecté à un ensemble d’équipements et notamment d’une imprimante. Se basant sur des estimations de l’institut américain Gartner, Konica Minolta indique que 42 % des professionnels souhaitent pouvoir imprimer depuis leur téléphone ou leur tablette.

Les solutions envisageables sont les suivantes : l’imprimante portable ou l’impression à distance.

Les petites imprimantes : une solution en voie de disparition ?

Grâce à ce type d’équipement, les salariés en déplacement peuvent imprimer (depuis une chambre d’hôtel par exemple) avec une imprimante au format 10×15. Il s’agit d’un modèle portable pensé pour le nomadisme (connexion Bluetooth ou Wi-Fi avec un Smartphone ou une tablette) et réservé aux travaux bureautiques (il existe aussi des modèles spécialisés dans la photo).

Mais cette solution présente deux inconvénients.

En premier lieu, sa portabilité est à relativiser : avec sa trentaine de centimètres de long, elle est assez volumineuse et ne peut être réservée qu’aux personnes se déplaçant en voiture. Difficile de l’emmener dans ses bagages pour prendre l’avion ou le train !

Deuxièmement, ce format 10×15 ne semblerait plus avoir la cote auprès de certains industriels. Il pourrait donc disparaître face au développement de la seconde solution.

L’impression à distance : une solution d’avenir ?


C’est HP qui a initié le mouvement avec sa plateforme ePrint. Cette technologie permet d’imprimer à votre gré, que vous soyez à l’autre bout de la ville ou simplement de la pièce, depuis n’importe quel périphérique disposant d’une connexion à votre messagerie électronique.

Le mode opératoire est très simple : aucune installation logicielle sur le terminal mobile ou sur l’ordinateur n’est requise.

Il suffit d’envoyer des photos ou des éléments bureautiques vers l’adresse email d’une imprimante (compatible avec ce type de service) et de récupérer les pages ultérieurement.

L’application HP ePrint envoie automatiquement les fichiers vers le bac papier approprié de l’imprimante. Par exemple, les images sont envoyées vers le bac photo (si l’appareil en est doté). Les documents et les emails sont envoyés vers le bac papier principal.

Afin de renforcer la sécurité, une option permet de placer l’imprimante en mode « protégé ». Elle permet de limiter l’accès à votre imprimante en ligne en créant une liste « d’expéditeurs préférés ». Seuls les emails provenant d’un « expéditeur préféré » seront envoyés à votre imprimante.

Seul inconvénient, ce service gratuit ne permet pas d’imprimer des pages web et le poids de chaque email est limité à 5 Mo (pièces jointes comprises). HP ePrint prend en charge jusqu’à 10 pièces jointes par email.

Depuis, ce procédé très pratique a été repris par la majorité des fabricants d’imprimantes.

Une alternative consiste à utiliser Google Cloud Print. Ce procédé permet d’imprimer vers les imprimantes directement connectées au Web. Là aussi, la procédure est simple puisque la configuration ne nécessite pas de PC.


Google Cloud Print peut également se connecter à des imprimantes raccordées à un ordinateur fonctionnant sous Windows ou MacOS et dotées d’un accès à Internet. Pour cela, il convient d’utiliser le connecteur Google Cloud Print du navigateur Google Chrome.

Mais attention, l’utilisation du service de Google dans un réseau d’entreprise peut, parfois, engendrer quelques dysfonctionnements. Par exemple, les documents peuvent être bloqués dans la file d’attente d’impressions et ne pas s’imprimer tant que l’ordinateur sur lequel le connecteur est activé n’a pas été redémarré.

Une imprimante de poche pour ses SMS : une solution alternative ?

Certains textos ou notes pris sur un Smartphone ou une tablette méritent d’être précieusement conservés sur… une bande de papier thermique. Cette option est possible grâce à une mini imprimante sans fil (Wi-Fi) et sans cartouches développée par la société londonienne Berg Cloud. Baptisé Little Printer (300 €), ce modèle est compatible avec les téléphones mobiles fonctionnant sous Android et les iPhone.

Une application en ligne (dans le Cloud) permet d’imprimer en noir et blanc le contenu sous forme de tickets de caisse (30 cm de longueur environ). Des grands noms tels que Google et The Guardian ont collaboré avec Berg Cloud pour la mettre au point.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :