Articles IT et Télécoms

L’impact de l’informatique et des nouvelles technologies sur les conditions de travail

En quinze ans, l’environnement de travail a profondément changé: la majorité des salariés travaillent désormais sur ordinateur et disposent d’un téléphone mobile. Certains disposent de surcroît d’une tablette ou d’un ordinateur portable. Cette évolution n’est pas sans conséquences sur les salariés comme le montre un récent rapport du centre d’analyse stratégique.

Bref retour en arrière. Au début des années 90, le salarié disposait d’un ordinateur, d’un téléphone fixe et d’un fax. Aujourd’hui, les TIC («Technologies de l’information et de la communication ») sont devenues omniprésentes. La télécopie cède de plus en plus sa place aux échanges électroniques et le téléphone fixe est associé au téléphone mobile.

Ces évolutions ont entrainé une évolution des conditions de travail comme le montre un rapport réalisé par le Centre d’Analyse Stratégique (CAS) en collaboration avec la Direction générale du travail. Présenté le 29 février, il fournit un éclairage précis sur l’usage et les répercussions des TIC sur les salariés et l’entreprise.

Les TIC, c’est quoi ?

Selon le CAS, les « technologies de l’information et de la communication ont en commun de produire, transformer ou échanger de l’information grâce à des composants électroniques et peuvent être des matériels comme les ordinateurs, les téléphones portables, les réseaux filaires, ou des logiciels qui complètent les matériels pour permettre la réalisation d’un très grand nombre de tâches ». Les réseaux, physiques ou virtuels, sont également considérés comme des TIC.

Les usages des TIC

Le nombre de salariés utilisateurs de TIC continue d’augmenter : en 2010, 64 % des salariés travaillaient sur écran et 31 % disposaient d’un outil de mobilité. En moyenne, le temps de travail sur écran tend à augmenter et plus de deux utilisateurs sur trois travaillent plus de trois heures par jour sur écran.

Selon le rapport du CAS, trois problématiques principales sont apparues :

1. Quels sont les impacts des TIC dans l’intensification du travail ?

En dehors de la pression à l’immédiateté, les TIC semblent avoir peu d’influence sur les rythmes de travail lorsque des délais sont prévus, qu’il s’agisse de délais relativement courts (une heure au plus) ou plus longs (une journée ou plus). Néanmoins, les auteurs de cette étude indiquent que « les salariés travaillant dans des entreprises ayant adopté une technologie TIC, notamment un ERP ou des outils de traçabilité, déclarent plus souvent que leur rythme de travail est imposé par des cadences machiniques ».

2. Quels sont les liens et les effets des TIC sur les collectifs de travail ?

Les rapporteurs sont partis d’un constat : un tiers environ des salariés affirment se sentir marginalisés du fait du manque de formation et de la diminution des échanges en face à face avec leurs collègues. Les TIC facilitent l’éclatement géographique de certaines activités. Elles permettent de faire travailler des individus à distance, sans qu’ils soient dans les mêmes lieux et peuvent ainsi favoriser l’apparition de situations d’isolement au travail. A l’inverse, un salarié équipé de moyens de communication et d’échanges performants peut se sentir isolé si ses collègues n’utilisent pas les mêmes technologies.

De manière générale, ce rapport estime que « le sentiment d’isolement sera d’autant plus fort que les salariés n’auront d’autre choix pour faire leur travail que de rester rivés à leur écran ou à leur téléphone et n’auront guère le temps, même brièvement, d’échanger avec leurs voisins, qu’il s’agisse d’échanges sur le travail ou périphériques au travail ».

3. Les TIC brouillent-ils les frontières entre travail et hors travail ?

Le brouillage du loin et du proche (géographique) va de pair avec la remise en question d’autres frontières : celle entre sédentarité et nomadisme, celle entre temps de travail et temps hors travail. Avec la démocratisation des terminaux mobiles (smartphones, ordinateurs portables et tablettes) travailler en dehors de son bureau (dans les transports en commun ou chez soi) tend à se généraliser.

Les conséquences pour les salariés

« La surinformation, l’immédiateté, les frontières spatio-temporelles floues liées notamment au télétravail… Tout cela a des répercussions psychosociales sur les salariés et accroît considérablement la pression », explique Vincent Chriqui, directeur général du CAS.

Face à ces dérives potentielles, le CAS émet quelques suggestions :

Les principales recommandations du CAS

1. La maîtrise des usages des TIC :

  • Considérer le système d’information comme un outil d’aide au travail des salariés
  • Promouvoir et développer les méthodes d’analyse des usages du système d’information en entreprise
  • Établir un bilan annuel sur les usages des TIC dans l’entreprise

2. L’intégration des utilisateurs et des DRH dans la définition des besoins et la conduite des projets :

  • Développer les compétences des DRH en matière d’analyse des usages.
  • Améliorer l’information des représentants du personnel sur les conséquences sociales d’une évolution importante du système d’information

3. L’accompagnement des salariés face aux évolutions du système d’information :

  • Renforcer l’effort des entreprises en matière de formation continue concernant les TIC
  • Établir un bilan qualitatif et quantitatif de l’accompagnement du changement dans les entreprises afin d’identifier des axes d’effort pour développer cette activité.

En synthèse, le centre d’analyse stratégique préconise donc de traiter le système d’information en tant qu’outil d’aide au travail des salariés. Il recommande de développer des dispositifs de régulation interne des usages des TIC dans les entreprises, comme par exemple la mise en place de limites horaires concernant l’émission de messages. Le CAS suggère en outre d’intégrer les utilisateurs et les DRH dans la définition et la mise en œuvre des projets. Il conseille enfin aux entreprises de renforcer leur effort en matière de formation continue concernant les nouvelles technologies.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :