Articles IT et Télécoms

Skype : présentation d’un service de communication promis à l’ubiquité après son rachat par Microsoft

Le 11 mai dernier, Microsoft créait la surprise en se portant acquéreur de Skype pour un montant de 8,5 milliards de dollars. Ce service de communication déjà très populaire est désormais promis à l’ubiquité grâce à son intégration prévisible au sein d’Office, sans oublier son adoption par Facebook pour ce qui concerne les appels vidéo. Présentation des fonctionnalités de ce couteau suisse de la communication.

Fondé en 2003, le service de communication Peer to Peer Skype a déjà connu une histoire mouvementée après son acquisition par eBay en 2005, suivie quelques années plus tard par sa revente à un consortium d’investisseurs. Son rachat par Microsoft en mai 2011 marque un nouveau tournant pour ce service en passe d’être intégré dans la plupart des services de l’éditeur à l’instar d’Office 365.

Si la décision de Microsoft a soulevé de nombreuses questions compte tenu d’un coût d’acquisition jugé astronomique, la motivation principale à l’origine de cet investissement stratégique tient sans doute à la popularité de ce service qui compte près de 700 millions d’utilisateurs toutes plateformes confondues : PC, Mac, Smartphones ou encore téléviseurs.

Certains observateurs estiment que le rachat de Skype constituait en outre une manœuvre défensive destinée à prévenir une acquisition par Google, Apple ou encore Cisco.

Skype est devenu tellement populaire que ce nom est devenu un verbe, je te « Skype » signifiant l’appel d’un correspondant depuis son PC. Un compte Skype fait désormais partie de l’arsenal d’un nombre grandissant d’utilisateurs, au même titre qu’un compte Facebook ou Messenger, autre service de communication de Microsoft.

Skype représente une proportion estimée à 25 % des appels internationaux et 35 % de ses utilisateurs l’emploient dans un contexte professionnel, avec ou sans l’aval des services informatiques de l’entreprise.

La croissance rapide de ce service, notamment en entreprise, constitue une preuve supplémentaire de l’appropriation grandissante de technologies par le grand public, ce que l’on désigne habituellement par l’expression consumérisation de l’informatique.

Microsoft compte manifestement tirer profit de la popularité de Skype pour renforcer son influence dans l’entreprise en intégrant ce service avec ses plateformes existantes.

Fonctionnalités de Skype


Skype est un service de communication dont la palette de fonctionnalités s’est enrichie tout au long de ses huit années d’existence.

Sur le PC, Skype prend la forme d’une application téléchargeable et installable gratuitement qui permet de communiquer avec tout type d’outil (PC, téléphone mobile, ligne fixe, …), quel que soit le système utilisé (Windows, Mac OS X, Linux, iPhone, Androïd, Symbian, …).

Après avoir sélectionné un correspondant, Skype permet un appel voix, vidéo ainsi que le partage de fichiers

Outre les appels de PC à PC, Skype propose également la possibilité d’acquérir des minutes de communication pour appeler des lignes fixes comme des mobiles.

Le service Skype propose de disposer d’un numéro d’appel afin que son possesseur puise être appelé par un fixe ou un mobile.

Chaque utilisateur de Skype possède un identifiant unique répertorié dans un annuaire global lui permettant d’être trouvé et contacté par un correspondant.

L’application Skype permet également de communiquer à la manière d’une messagerie instantanée, de transférer des fichiers de PC à PC ou encore de partager son écran de façon à permettre à son correspondant de visualiser des documents au cours d’une conversation.

On notera enfin la possibilité d’organiser des conférences téléphoniques, les appels vidéo (depuis les PC tout comme depuis certains mobiles), sans oublier l’adoption de Skype par Facebook pour permettre des appels vidéo entre ses membres.

Les plateformes supportées

La liste est longue des plateformes disposant d’une implémentation de ce service.

Windows bien sûr mais également Mac OS X, Linux, une cinquantaine de téléphones sous Androïd, Symbian et BlackBerry sans oublier l’iPhone, des téléviseurs de Samsung et de Panasonic, Windows Mobile et prochainement Windows Phone 7.

Du fait de sa disponibilité sur ces différents outils, Skype représente l’un des outils les plus efficaces pour communiquer et partager des données, indépendamment des systèmes utilisés.

Intégration futures

L’acquisition de Skype par Microsoft marque le point de départ d’un processus qui conduira l’éditeur à intégrer ce service avec la plupart de ses plateformes grand public tout comme professionnelles.

Même si l’annonce qui a suivi le rachat n’a pas délivré une feuille de route précise, il est aisé de prévoir l’arrivée de Skype dans Office et en particulier son intégration dans Outlook.

On peut ainsi imaginer qu’une mise à jour prochaine d’Outlook permettra très simplement de lancer Skype afin de communiquer avec toute personne dont les coordonnées figurent dans le carnet d’adresses de l’utilisateur.

Pour le grand public, Skype devrait trouver sa place en complément de son service de messagerie grand public Hotmail tout comme dans la Xbox 360 en étant supporté par Kinect.

Concernant l’entreprise, Microsoft a d’ores et déjà annoncé l’arrivée de Skype dans Office 365 ce qui comprend une intégration avec Exchange tout comme dans Lync et vraisemblablement dans Dynamics CRM.

Enfin, Skype sera disponible avant la fin de l’année dans Windows Phone 7 et il n’est pas difficile d’imagine une intégration avec le futur Windows 8 en cours de développement.

Une fois ces développements achevés, il est probable que l’usage de Skype augmentera encore très fortement jusqu’à devenir aussi incontournable que peuvent l’être Google pour la recherche ou Facebook dans son domaine.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :