Articles IT et Télécoms

Ce que va changer Windows 7 pour les utilisateurs de Windows XP – Deuxième partie

Le second volet de cette série d’articles consacrés à Windows 7 aborde les nombreuses évolutions de la barre des tâches. Cet outil apparemment mineur est pourtant devenu un élément essentiel du mode opératoire de Windows 7 et il est important d’en comprendre et d’en maîtriser l’usage pour tirer le meilleur profit de la dernière version de Windows.

Apparue avec Windows 95, la barre des tâches a connu de nombreux changements au fur et à mesure de l’arrivée des versions suivantes de Windows (Windows 98, 2000, Windows XP, Vista). Elle est malheureusement devenue avec le temps un outil surchargé, parfois tellement encombré d’icônes qu’elle finissait par en devenir inutilisable.

Les évolutions apportées par Windows 7 à la barre des tâches peuvent se résumer à une simplification de l’interface associée avec l’intégration de nouveaux outils de productivité.

Le changement sans doute le plus important est que la nouvelle barre des tâches devient un outil permettant de lancer des applications et non plus simplement de visualiser des applications déjà ouvertes. En ce sens, elle empiète sur le menu démarrer à qui revenait jusqu’ici cette prérogative.

Nouvelle apparence, miniatures et personnalisation

Par défaut sur une nouvelle installation, la barre des tâches comprend quatre icônes permettant d’actionner respectivement le menu démarrer, Internet Explorer, l’explorateur Windows et enfin le gestionnaire de médias :

Au fur et à mesure que des applications sont lancées, la barre des tâches se remplit progressivement de nouvelles icônes.

Certaines de ces icônes apparaissent contenues dans une boîte transparente ce qui signifie sous Windows 7 que l’application correspondante est ouverte. Une icône dépourvue de «halo », à l’instar du gestionnaire de médias dans l’illustration ci-dessous, est tout simplement inactive :

Il est également important de différencier les icônes entourées par un seul cadre, comme l’icône OneNote tout à droite, des icônes contenues dans plusieurs cadres emboîtés. Dans l’illustration ci-dessus, on constate qu’Internet Explorer tout comme l’explorateur de Windows, sont entourés de plusieurs de ces cadres.

Cette représentation visuelle signifie que plusieurs occurrences de l’application sont ouvertes et donc ici, qu’au moins deux fenêtres d’Internet Explorer sont actives à ce moment.

Dans l’illustration ci-après, lorsque l’on clique sur l’icône d’Internet Explorer, la barre des tâches affiche trois miniatures représentant le contenu des trois instances du navigateur, le focus étant sur la troisième :

Si l’on déplace le curseur de la souris sur l’une de ces fenêtres, en restant par exemple sur la troisième pour poursuivre cet exemple, on affichera une vue grandeur nature de l’application correspondante comme illustré ci-après :

Si l’on souhaite enfin basculer l’affichage sur cette fenêtre, il sera nécessaire de cliquer sur la miniature correspondante, faute de quoi l’affichage reviendrait automatiquement dans son état initial, une erreur fréquente chez les nouveaux utilisateurs de Windows 7.

Notez enfin que chaque miniature sélectionnée affiche un petit « x » en haut à droite permettant de fermer la fenêtre sélectionnée si nécessaire.

Organiser la barre des tâches

Puisque la barre des tâches permet désormais de lancer des applications, il est recommandé d’y « épingler » les programmes les plus fréquemment utilisés afin de pouvoir les lancer rapidement.

L’exemple ci-dessous illustre une barre des tâches comprenant un grand nombre de programmes épinglés, reconnaissables au fait qu’ils apparaissent dans la barre des tâches alors qu’ils ne sont pas ouverts au moment de cette capture d’écran, à l’instar d’Excel par exemple :

Personnaliser la barre des tâches en y ajoutant des programmes est très simple à réaliser.

Il suffit de lancer une application et de faire un clic droit sur l’icône correspondante à l’application voulue dans la barre des tâches pour se voir proposer de l’épingler à celle-ci et donc de la rendre accessible en permanence à cet endroit.

A noter qu’il est possible d’aller plus loin dans la personnalisation en modifiant l’ordonnancement des icônes. Pour déplacer une icône à l’intérieur de la barre des tâches, il suffit de cliquer sur celle-ci puis de la déplacer horizontalement en direction de la droite ou de la gauche.

Autre touche bienvenue, lors d’un téléchargement ou d’une copie de fichier, l’icône de l’application concernée (l’explorateur dans l’exemple ci-dessous) change progressivement de couleur pour indiquer la progression de l’opération :

Les listes de raccourcis

Une application adaptée à Windows 7, une fois « épinglée » dans la barre des tâches, donne accès via un clic droit sur son icône, à une liste de raccourcis permettant d’accéder immédiatement à un document récemment ouvert comme dans l’exemple de Word 2010 ci-dessous :

Cette fonctionnalité représente l’équivalent de la liste des « Documents récents » du menu démarrer à ceci près que les documents listés sont spécifiques à l’application.

L’action de cliquer sur le bouton « Fermer la fenêtre » permet en une seule fois de fermer tous les documents ouverts par ce programme.

Zone de notification

La barre des tâches évolue également en permettant de réduire au minimum le nombre d’icônes apparaissant dans la zone de notification.

Depuis des années, le nombre d’icônes affichées avait tendance à augmenter vertigineusement, jusqu’à rendre illisible la barre des tâches.

Dans un souci général de simplification, Microsoft a décidé de revoir cet outil et de n’afficher par défaut que trois ou quatre icônes, qui sont respectivement le centre de maintenance, le réseau et le volume (avec optionnellement la charge de la batterie si vous disposez d’un portable).

Dans l’exemple ci-dessus, on retrouve les trois icônes par défaut ainsi qu’une icône supplémentaire volontairement ajoutée dans la barre des tâches.

Cette machine exécute en fait un grand nombre de programmes qui, sous Windows XP, auraient chacun leur icône affichée sur la barre des tâches.

Afin d’éviter d’encombrer inutilement celle-ci, Microsoft regroupe par défaut les icônes de notifications de ces programmes dans la fenêtre ci-dessous, tout en permettant d’afficher les notifications des applications que vous choisissez.

Le troisième volet de cette série d’articles consacrée à la découverte de Windows 7 traitera d’un sujet particulièrement important et nouveau pour les utilisateurs de Windows XP : l’indexation automatique des documents et les services de recherche de Windows ainsi que le rangement des documents au moyen des librairies.

Advertisements

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :