Articles IT et Télécoms

Ce que va changer Windows 7 pour les utilisateurs de Windows XP – Première partie

En dépit de son apparence familière, Windows 7 apporte un grand nombre d’évolutions, notamment si on le compare à Windows XP. Cet article est le premier volet d’une série présentant les nouveautés de Windows 7 afin de comprendre et de tirer le meilleur parti de ce nouveau système. Il sera question dans cet article du nouveau bureau, des gadgets, de la navigation entre applications et enfin des outils permettant de partager son écran entre deux applications.

Un an après la sortie de Windows 7, Microsoft a d’ores et déjà écoulé 240 millions d’exemplaires de son nouveau système. Au même moment, une étude de l’institut Forrester indique que seulement 10 % des postes de travail en entreprise sont passés sous Windows 7, 75 % étant encore sous Windows XP. Forrester signale par ailleurs que près de 90 % des entreprises interrogées ont l’intention de migrer vers Windows 7 dans les deux ans qui viennent.

Si vous lisez cet article, il y donc de fortes chances pour que votre PC de bureau « tourne » toujours sous Windows XP et que vous soyez amené dans un proche avenir à passer à Windows 7.

Cette série d’articles a pour objet de présenter les nouveautés de Windows 7, du point de vue de l’utilisateur de Windows XP (et dans une moindre mesure de Vista), afin de l’aider à tirer le meilleur de ce système.

Une interface utilisateur simplifiée

A première vue Windows 7 donne l’impression d’une grande ressemblance avec Windows XP mais dès que l’on examine d’un peu plus près ce système, on découvre très vite l’étendue des changements intervenus entre ces deux versions conçues à huit ans d’intervalle (avec Vista entre les deux).

Le bureau par défaut est volontairement minimaliste, n’affichant qu’une icône pour la corbeille, que trois applications dans la barre des tâches et seulement trois icônes dans la zone de notifications (en bas à droite de l’écran) qui sont respectivement le centre de maintenance, le réseau et le volume (avec optionnellement la charge de la batterie si vous disposez d’un portable).

Cet environnement volontairement dépouillé représente une invitation à sa personnalisation.

Tout comme avec Windows XP, il sera possible d’ajouter autant de raccourcis que souhaité et de changer l’image de fond. De la même façon qu’avec Vista, il sera également possible d’afficher un ou plusieurs « gadgets » qui sont autant de mini programmes résidant sur le bureau.

Dans l’exemple ci-contre, le bureau affiche six gadgets destinés à afficher la date et l’heure, la consommation de ressources en temps réel (taux d’utilisation de la CPU et de la mémoire disponible), la météo, l’état du trafic routier et enfin un programme permettant d’accéder aux pages Wikipedia correspondant aux termes saisis.

L’affichage de gadgets s’effectue en faisant un clic droit sur le bureau ce qui affiche la boîte de dialogue suivante permettant d’activer ces mini programmes :

Navigation entre applications

Sous Windows 7 (comme avec Vista) le basculement d’une application à une autre (qui se fait au moyen de la même séquence de touches « Alt » + « Tab »), permet de visualiser une miniature de la fenêtre sélectionnée à chaque pression de la touche « Tab ». On peut ainsi visualiser et retrouver rapidement le document souhaité. Sous Windows XP, cette même opération n’affichait que l’icône de l’application et le nom du document.

On peut également dans ce mode cliquer avec la souris sur la fenêtre voulue pour la sélectionner directement.

Ajustement de plusieurs fenêtres

Disposer simplement et rapidement deux fenêtres côte à côte peut sembler anecdotique, mais une fois cette manipulation maîtrisée, on découvre qu’elle impacte sensiblement la productivité.

Cette opération permet en effet de comparer deux versions d’un même document, d’afficher deux pages web en vis à vis, de réutiliser le contenu d’une fenêtre dans une autre, …

On peut ainsi tirer tous les bénéfices d’un écran au format large pour afficher ses documents de travail comme dans l’exemple ci-dessous.

Ce partage de l’écran entre deux fenêtres s’obtient très simplement en sélectionnant l’application voulue puis en la déplaçant avec la souris sur le côté de son choix ce qui va provoquer un redimensionnement automatique de la fenêtre lui permettant d’occuper la moitié de l’écran. On fera de même avec la seconde application pour occuper l’autre moitié de l’écran.

Il est possible d’obtenir le même résultat encore plus rapidement au moyen d’un raccourci clavier.

Après avoir sélectionné une application, on utilisera la touche « Windows » du clavier suivie par la flèche de direction « droite » pour lui faire occuper la moitié droite de l’écran.

Une fois la deuxième application sélectionnée, on effectuera la même opération en choisissant cette fois-ci la touche de direction « gauche » pour caler la deuxième application dans la moitié gauche de l’écran.

A noter que si vous avez la chance de disposer d’un second écran, vous pouvez afficher toute fenêtre active sur l’écran de votre choix en utilisant les touches « Windows » + « majuscules » et « droite » ou « gauche » en fonction du sens du déplacement.

Raccourcis clavier

Pour les utilisateurs avancés de Windows, il est utile de mémoriser les raccourcis clavier correspondant aux tâches les plus fréquemment effectuées. Windows 7 comprend des raccourcis par dizaines qui sont documentés dans la fenêtre d’aide de Windows en entrant « raccourcis clavier ».

De nombreux raccourcis deviennent vite indispensables comme par exemple les séquences « Windows » + « D » pour afficher le bureau, « Windows » + « E » pour lancer une nouvelle instance de l’explorateur, sans oublier les incontournables « Alt » + « C » pour copier du contenu et « Alt » + « V » pour le coller.

Dès lors qu’une manipulation est effectuée fréquemment, il est conseillé de rechercher le raccourci correspondant dans l’application d’aide, ce qui permet de gagner du temps et donc en efficacité.

Si vous en avez la possibilité, il est utile de tester et de jouer avec ces différentes manipulations simples de manière à vous les approprier.

Le second volet de cette série traitera notamment de la nouvelle barre des tâches et des « jump lists » ou liste des raccourcis propres à chaque application.

Advertisements

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :