Articles IT et Télécoms

L’obsolescence rapide de Windows XP

Même si Microsoft supportera Windows XP (SP3) jusqu’en avril 2014, il n’en reste pas moins qu’un nombre croissant d’applications ne pourront être utilisées sur ce système, comme la prochaine version d’Internet Explorer par exemple. Explications et conseils pratiques.

Windows XP bénéficie d’une longévité hors normes qui découle de la résistance qu’ont opposées entreprises et particuliers à l’adoption de Vista. Faute de pouvoir imposer Windows Vista, Microsoft a été ramené à allonger la durée de vie de son prédécesseur à plusieurs reprises et donc à prolonger également la durée de son support.

La fin annoncée du support de Windows XP

Le support du service pack 2 de Windows XP sorti en 2004 expirera en juillet de cette année et les utilisateurs ayant déployé le service pack 3 après sa sortie en 2008 seront supportés jusqu’en avril 2014.

Si certains utilisateurs espèrent que Microsoft étendra la durée du support de Windows XP, il est probable qu’ils seront déçus. Le succès de Windows 7 ne devrait laisser aucun doute à ce sujet.

Les nouveaux PC ne pourront bientôt plus être installés avec Windows XP

Il est également à noter que la possibilité de réinstaller Windows XP  sur une nouvelle machine 7 expire avec la disponibilité du service pack 1 de Windows 7.

Ce service pack étant attendu à l’automne ou au plus tard d’ici à la fin de l’année, il ne sera bientôt plus possible d’installer Windows XP sur de nouvelles machines, sauf à disposer des licences correspondantes dans la cadre d’un contrat en volume.

Cette limitation ne devrait pas poser trop de problèmes étant donné le faible nombre de raisons objectives de vouloir utiliser Windows XP plutôt que Windows 7.

L’arrivée des applications non compatibles

Si les considérations qui précèdent étaient connues, la question du support de Windows XP a récemment refait surface avec les annonces d’Internet Explorer 9 et de la prochaine version des services Live.

En dévoilant la prochaine version de son navigateur à la fin de l’année dernière, Microsoft expliquait qu’Internet Explorer 9 pour la première fois s’appuierait sur les cartes graphiques présentes dans les PC pour accélérer l’affichage.

Il sera ainsi possible de visualiser des animations complexes avec une grande fluidité, de se déplacer rapidement dans des photos satellites ou encore de lancer plusieurs vidéos simultanées.

Ce niveau de performance est obtenu en exploitant la puissance de la carte graphique (GPU) plutôt qu’en se remettant au seul microprocesseur (CPU). Internet Explorer 9 utilise Direct2D, un jeu d’interfaces de programmation apparu avec Windows 7 et qui a fait l’objet d’un rétro portage sur Vista.

Le problème est que ces développements s’appuient sur le nouveau modèle de pilotes de cartes graphique apparu avec Vista et absent de Windows XP. En d’autres termes, il ne sera pas donc pas possible de tirer parti de ces nouvelles fonctionnalités avec ce système et Microsoft a donc expliqué qu’Internet Explorer 9 ne sera pas disponible sous Windows XP.

Il en sera de même concernant la prochaine version des services Live, c’est-à-dire du prochain Hotmail, Messenger, … Pour des raisons similaires, Microsoft a annoncé que ces différentes applications ne pourront être installées sous Windows XP mais uniquement sous Vista et Windows 7.

Contournements et limites

Il sera bien sûr toujours possible d’utiliser Internet Explorer 8 avec Windows XP, tout comme les versions courantes de Messenger ou de la galerie de photos Live. Rien n’empêche également un utilisateur de considérer l’installation d’une solution alternative s’il souhaite installer un navigateur supportant la norme HTML 5 en cours de spécification.

Il sera de plus en plus difficile ou impossible par contre de connecter à un PC sous Windows XP de nouveaux types de périphériques qui feront leur apparition sur le marché. Soit parce que il faudra impérativement disposer de services qui seront absents de Windows XP, comme le support de la norme USB 3.0 par exemple qui est attendue avec le SP1 de Windows 7, soit tout simplement par ce qu’un constructeur d’imprimantes déciderait de ne pas développer de pilote pour Windows XP mais seulement pour Windows 7.

Le XP mode de Windows 7

La décision de ne pas migrer sous Windows 7 peut être liée à l’incompatibilité de certaines applications avec ce nouveau système. Dans ce cas, Microsoft met gratuitement à disposition le « mode Windows XP » pour les utilisateurs disposant de Windows 7 et voulant continuer à utiliser leurs anciennes applications non compatibles.

En tout état de cause, il deviendra de plus en plus contraignant de rester sous Windows XP au fur et à mesure que le temps avancera et ceci bien avant la date butoir de 2014 qui correspond à la fin du support officiel. Tout laisse à penser néanmoins qu’à moins d’être dans l’impossibilité de migrer, la plupart des utilisateurs actuels de Windows XP auront adopté Windows 7 dans l’intervalle.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :