Articles IT et Télécoms

Quoi de neuf dans Office 2010 ?

Alors que Microsoft s’apprête à lancer la nouvelle génération de sa suite bureautique, il est temps de s’interroger sur les évolutions apportées par Office 2010 afin d’évaluer l’opportunité d’une mise à jour. Dans ce premier article, nous allons commencer à nous intéresser aux évolutions de la suite Office dans son ensemble avant d’examiner ses principales composantes.

Office 2010 à bien des égards représente bien plus qu’une simple mise à jour des applications qui composent cette suite. Non pas que Word, Excel, Outlook, … n’aient pas évolués, nous y reviendrons ultérieurement, mais les principaux changements concernent l’arrivée des premières versions Web de certaines des composantes d’Office, la généralisation du ruban à toutes les applications, l’intégration d’outils de traitement visuels avancés, une intégration encore plus poussée du travail en équipe comprenant la possibilité partager ses documents et de collaborer sur le Web.

La généralisation du ruban

Introduit avec Office 2007, le ruban a pour objet de présenter visuellement l’ensemble des commandes disponibles d’une application. L’affichage des commandes est contextuel (la sélection d’une image dans Word par exemple provoque l’apparition de commandes spécialisées) et les commandes sont regroupées par catégories de tâches : Accueil, Insertion, Mise en page, Publipostage, … toujours dans Word.

Beaucoup de fonctionnalités des versions antérieures d’Office restaient sous-exploitées, les utilisateurs n’ayant pas nécessairement connaissance de leur existence. Le ruban a permis de leur donner plus de visibilité mais également de simplifier l’interface comme le montre  l’exemple suivant:

Powerpoint 2003 avec une pléiade de barres d’outils


Powerpoint 2010 présente une interface simplifiée

L’objectif du ruban est de faciliter l’utilisation et la découverte d’Office en exposant les commandes disponibles en fonction du contexte choisi. Si certains utilisateurs ont été déroutés initialement par cette nouvelle interface, la majorité des utilisateurs d’Office 2007 ont manifesté leur approbation du ruban et précisé qu’ils avaient gagné en productivité une fois passé la période d’apprentissage.

Avec Office 2010, Microsoft a logiquement généralisé le ruban à l’ensemble des applications qui n’en étaient pas dotées. Outlook, OneNote, Access, Publisher et SharePoint Workspace (le successeur de Groove) vont désormais disposer d’un ruban, tout comme Paint et WordPad en disposent désormais dans Windows 7.

De nouveaux outils de traitement de l’image, du texte et de la vidéo

Office 2010 intègre un grand nombre de nouveaux outils destinés au traitement d’image, à la manipulation de texte (par exemple la gestion de fonctions calligraphiques avancées et la gestion de tableaux complexes) et enfin de traitement vidéo en vue d’une utilisation dans PowerPoint.

L’objectif poursuivi avec ces nouveaux outils étant de réaliser le plus grand nombre possible de manipulations à l’intérieur d’Office en minimisant le recours à des outils externes.

Par exemple, la commande « capture d’écran » qui se trouve logiquement dans l’onglet « Insertion » de Word 2010 permet d’afficher toutes les fenêtres actives afin d’en choisir une qui sera automatiquement intégrée dans le document après sélection.

Les commandes « copier-coller » ont elles aussi été revues pour prendre en compte la complexité croissante des objets manipulés. Il est fréquent qu’une fois l’opération de collage effectuée, le résultat ne corresponde pas à l’aspect escompté, ce qui entraîne une annulation de la commande et donc une perte de temps.

Office 2010 intègre un collage doté d’un « aperçu » et dont les options sont contextuelles, c’est-à-dire qu’elles s’adapteront dynamiquement en fonction de l’application utilisée tout comme du type de données utilisées.

On trouve désormais des options de collage qui permettent de visualiser le résultat avant de valider la commande en évitant ainsi les allers retours fréquents dans ce genre d’opération.

Dans l’exemple ci-dessus, les trois options présentées permettent de coller l’objet copié en mémoire en conservant la mise en forme de l’objet, en adaptant le contenu de l’objet au document de destination et enfin en ne collant que le texte sélectionné dépouillé de tous ses attributs.

La retouche d’images est également présente, permettant d’appliquer des effets comme dans l’exemple ci-après, de détourer des formes, de compresser des images …

Enfin le traitement vidéo fait partie des adjonctions d’Office 2010. Utiles dans le cadre de la préparation de présentations multimédias, les outils vidéo permettent d’extraire une séquence d’un film, d’appliquer divers effets, d’assembler plusieurs séquences dans un montage…

Dans un prochain article nous nous attacherons à décrire les évolutions d’Office dans le domaine du travail en équipe en examinant notamment les versions « mobile » et « web » d’Office, leur intégration avec SharePoint et l’espace de stockage Web appelé Skydrive que Microsoft met gratuitement à disposition de tout utilisateur.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :