Articles IT et Télécoms

Plus de deux milliards d’internautes en 2013 : la montée en puissance de l’Asie

Selon un institut américain, le nombre d’internautes devrait connaître une augmentation de 45 % dans les quatre ans à venir en passant d’environ un milliard sept cent millions aujourd’hui à plus de deux milliards deux cent millions. En 2013, le poids de chaque région du monde dans l’usage d’Internet aura été profondément modifié, les Etats-Unis laissant la première place à l’Asie.

Quarante ans après les débuts d’internet en 1969, année qui aura surtout marqué par la conquête de la lune par la NASA, l’usage du réseau des réseaux connaît un emballement significatif caractérisé par la montée en puissance de l’Asie et principalement de la Chine.

C’est en 1969 que débutaient les premiers essais de communication entre ordinateurs distants. Ces machines appartenant à des universités américaines échangeaient des données en s’appuyant sur de nouvelles méthodes de transmission par paquets qui devaient servir de fondements au protocole TCP/IP à la base du fonctionnement de l’internet.

Exclusivement utilisé à ses débuts par une communauté de chercheurs, il faudra attendre le début des années 90 pour voir l’internet se muer en World Wide Web que nous utilisons aujourd’hui. Ces vingt dernières années, le web a connu une diffusion massive, principalement dans les pays occidentaux, en bouleversant bon nombre d’activités et notamment la presse et le commerce.

Les années à venir seront marquées par une rapide diffusion de l’usage d’internet dans les autres régions du monde comme le résume le tableau ci-après :

Les prédictions par zone sont les suivantes :

  • Amérique du Nord : La pénétration devrait passer de 73 à 82% en cinq ans représentant un taux de croissance annuel de 3%. Ce taux sera équivalent à celle des pays les plus avancés en Asie ou en Europe tels que les Pays-Bas, le Royaume-Uni, le Japon ou la Corée du Sud.
  • Europe : La croissance dans la zone européenne sera poussée par les marchés émergents. La Russie et la Turquie sont en pointe avec un taux de croissance de l’ordre de 8 %.
  • Asie : C’est la Chine qui est largement en tête en nombre et qui connaît encore un taux de croissance élevé de 11%. D’autres pays comme l’Inde, l’Indonésie, le Pakistan et les Philippines connaissent aussi des taux de croissance élevés. D’autres enfin comme le Japon et la Corée du Sud approchent de la saturation et donc évoluent lentement (2%).
  • Amérique : Le Brésil qui  est au quatrième rang glissera d’une place en 2013 et ce malgré un taux de croissance relativement élevé de 7%. Tout simplement parce l’Inde avec son poids démographique lui passera devant.
  • Afrique et Moyen-Orient : Certains pays comme l’Egypte, l’Iran ou le Nigeria de cette zone géographique verront un développement très actif. Mais globalement, aucune zone ne marque mieux la notion de fracture numérique que l’Afrique avec un taux de pénétration inférieur à 7%.

Même s’il n’existe pas de corrélation absolue entre le nombre d’internautes et la richesse ou la consommation de ces derniers, les données ci-dessus présagent d’un rééquilibrage des rapports de force économiques entre les différentes régions du globe qui verra l’influence de l’Occident décroître au profit de l’Asie.

Advertisements

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :