Articles IT et Télécoms

Qu’est ce que le Web 2.0 ?

Si l’expression « Web 2.0 » semble être devenue incontournable, il reste encore à s’accorder sur ce que recouvre cette dénomination un peu trop facilement utilisée. La deuxième génération de l’internet comprend les récentes avancées du Web dans les domaines des réseaux sociaux, des communautés en ligne, des applications composites ou encore des blogs.

L’expression « Web 2.0 » a été popularisée en 2004 à l’initiative de Tim O’Reilly, un observateur américain spécialisé dans l’analyse de la High Tech.

En forgeant ce qui allait devenir une expression fourre-tout, ses auteurs souhaitaient caractériser la transition qui s’opérait sous leurs yeux. Le Web 1.0 représente le net de première génération caractérisé par l’utilisation d’Internet pour une consommation passive d’informations depuis un navigateur, le mp3, les sites personnels, … Le Web 2.0 est un nouveau modèle qui s’appuie sur des technologies plus récentes pour engendrer les sites communautaires, les blogs et Wikis (dont Wikipédia), les réseaux sociaux à la FaceBook ou encore les applications Web composites (mashup en anglais) qui résultent de l’agrégation de différents services Web indépendants.

Exemple de service Web « mashup » combinant des données cartographiques avec une base de données démographique

De fait, depuis leurs débuts « grand public » au milieu des années 90, les technologies qui sont à la base de l’internet ont connu de nombreuses évolutions : le HTML 1.0 de cette époque voit poindre à l’horizon la version 5.0 qui permettra de développer de véritables applications hébergées dans un navigateur. Le langage XML, tout comme le CSS, sont depuis apparus permettant de développer des sites graphiquement sophistiqués et capables de puissantes fonctions de traitement de l’information. L’infrastructure technique s’est renforcée pour permettre la généralisation du haut débit, l’internet mobile est en plein décollage et supporte de nouvelles applications de communication comme Twitter, …

En l’absence d’une terminologie bien définie, l’expression « Web 2.0 » a été galvaudée par de nombreuses firmes qui s’en sont emparées pour valoriser leurs offres, même si très éloignées de ces concepts. On a vu également apparaitre une floraison de dénominations dérivées comme « Enterprise 2.0 », « Gouvernance 2.0 », … et les premières mentions d’un « Web 3.0 » ont déjà fait surface.

Bref, il n’est pas malheureusement pas possible de donner une définition précise d’un concept changeant par nature, à l’image des technologies qui sous tendent cette mouvance. Plus qu’une technologie, le Web 2.0 reflète sans doute un état d’esprit favorisant la veille technologique, l’écoute des mutations en cours, activités synonymes d’ouverture et disponibilité intellectuelle.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :