Articles IT et Télécoms

L’explosion des ventes de « Smartphones » aiguise l’appétit de nouveaux acteurs

Le succès de l’iPhone (plus d’un million d’exemplaires vendus dans l’hexagone) suscite une intense activité de la part des constructeurs de téléphones qui cherchent à mettre leur offre à niveau mais pousse également de nouveaux acteurs venus du monde de l’informatique (tout comme Apple), à entrer sur ce marché.

Sorti en 2007, l’iPhone a révolutionné le marché du Smartphone jusque-là dominé par Nokia, suivi par le BlackBerry du constructeur canadien RIM et enfin des terminaux Windows Mobile produits notamment par HTC.

Avec son interface tactile et intuitive, Apple a imposé sa marque en popularisant l’usage du multi-touch pour ce type d’appareil.

La dernière génération de cet appareil, l’iPhone 3GS, est désormais commercialisé par les trois opérateurs nationaux et apporte de nouvelles fonctions comme la gestion des MMS, le contrôle vocal, une boussole, une caméra vidéo sans oublier les nombreuses applications téléchargeables depuis le magasin en ligne d’Apple.

Face à ce succès, les annonces se sont multipliées ces derniers mois en provenance notamment de Google et de Palm.

Google commercialise deux terminaux fabriqués par HTC et distribués par Orange et SFR. Ces offres respectivement dénommées HTC Dream et HTC Magic s’appuient toutes deux sur le système Android développé par Google sur une base Open Source. Ces terminaux sont logiquement taillés pour les aficionados de Google qui retrouveront leurs outils favoris : GMail, Google Apps, Chrome, GMaps, …

Palm fait un « come back » inattendu avec une nouvelle offre récemment commercialisée aux Etats-Unis sous le nom de Palm Pre. Cet appareil se pose en alternative à l’iPhone en visant à combler les lacunes de ce dernier. Il comporte notamment un véritable système multi tâches, une interface multi-touch, un clavier physique et est optimisé pour les services en ligne (réseaux sociaux, Twitter, …). La date de commercialisation en France de ce terminal n’est pas encore connue.

Le Palm Pre

RIM avec son BlackBerry n’est pas en reste en annonçant une nouvelle génération de terminaux multimédias visant un public plus élargi que les cadres dirigeants qui ont fait son succès. De fait, le BlackBerry semble rencontrer un certain succès notamment auprès de certains jeunes, déçus par le clavier virtuel de l’iPhone, qui apprécient d’utiliser Messenger sur un clavier professionnel.

Et Microsoft et Nokia ? Nokia tente de réagir au succès de l’iPhone en développant son propre magasin en ligne et en commercialisant une nouvelle gamme de terminaux, les N97 et N86 basés sur le système Symbian. Microsoft de son côté vient de finaliser la version 6.5 de Windows Mobile qui va bientôt équiper les terminaux d’HTC mais également de LG ou de Samsung. Ces deux acteurs ont en commun de devoir réviser leur système d’exploitation pour offrir une véritable interface multi-touch, ce qui sera le cas de la version 7 de Windows Mobile attendue l’année prochaine.

Mais la véritable nouveauté provient des annonces multiples de constructeurs d’ordinateur qui souhaitent tous pénétrer un marché à forte croissance ; les ventes de Smartphones ont augmentées de 32 % en France en 2008 et certaines estimations prédisent que ce type d’appareil représentera 30 % des terminaux mobiles à cinq ans.

Dell, Asus, HP, Toshiba ou encore Acer vont donc introduire des Smartphones dans les mois à venir en tablant sur une convergence à terme de ce type d’appareil avec les netbooks qu’ils produisent par ailleurs.

Advertisements

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :