Articles IT et Télécoms

Bing : le nouveau « moteur décisionnel » de Microsoft se pose en alternative à Google

Annoncé en Mai dernier, le service « Bing » est désormais opérationnel (www.bing.com). Succédant au peu utilisé « Live Search », Bing a pour ambition de représenter une alternative au moteur de recherche de Google utilisé par une majorité d’internautes (plus de 90 % en France).

Conscient de la difficulté de faire changer des habitudes fortement enracinées, Microsoft propose avec Bing une approche différente en se proposant de devenir le moteur décisionnel de l’utilisateur.

A l’opposé d’un moteur de recherche généraliste qui retourne à chaque requête un (trop) grand nombre de liens plus ou moins utiles, Bing se propose de synthétiser dynamiquement les résultats de chaque recherche sous la forme de catégories qui s’affichent sur un panneau latéral à gauche de l’écran. Cette catégorisation a pour objectif de filtrer les résultats et ainsi de représenter une aide à la décision pour l’internaute.

Dans l’exemple ci-dessous, une recherche portant sur « Johnny Hallyday» affiche non seulement le site du chanteur mais propose également à gauche les actualités liées à l’artiste, un lien sur les concerts, des images et des vidéos, un lien sur la boutique …. le tout dans une présentation agréable et ordonnée qui tranche avec la liste spartiate de « liens bleus » à la Google.

Bing propose également des recherches spécialisées portant sur des images, des vidéos, les actualités, le shopping. A chaque type de recherche correspond une interface spécifique avec par exemple pour les vidéos, la possibilité de visionner le contenu de chaque vidéo en déplaçant le curseur sur la vignette correspondante, évitant ainsi d’ouvrir le fichier si celui-ci ne contient pas le contenu recherché.

Dans la version américaine du site, une recherche « shopping » propose non seulement les liens commerciaux habituels mais affiche également des bancs d’essai professionnels et publics, un comparateur de prix, les remises offertes par certains marchands, …

Certains de ces services ne sont malheureusement pas disponibles en dehors des Etats-Unis et notamment en France ou Microsoft a choisi de s’associer avec le moteur de shopping « Ciao », en attendant sans doute de développer une version locale de son service.

Bing représente effectivement une alternative intéressante à l’usage du moteur généraliste de Google. Les résultats des requêtes sont globalement comparables. L’interface de Bing, la catégorisation intelligente des résultats, les fonctions pratiques de visualisation des images, des vidéos représentant des plus bienvenus.

La version française est malheureusement assez en retrait avec ce que propose Microsoft aux Etats-Unis, espérons que l’éditeur fera rapidement évoluer ses versions locales pour rendre la recherche sur internet plus riche et plaisante qu’elle ne l’est aujourd’hui.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :