Articles IT et Télécoms

Accroitre à peu de frais la productivité des utilisateurs

De la même façon qu’un espace ergonomique rend le travail plus efficace, plusieurs études montrent que la productivité d’un utilisateur tend à augmenter avec le nombre et la taille des moniteurs.
Une étude menée par l’université américaine de l’Utah en 2004 indique que la taille et le nombre d’écrans exercent une influence sur notre efficacité au travail. Cette enquête met en évidence un gain de productivité de 52 % pour un groupe d’utilisateurs travaillant avec des moniteurs de 24 pouces par rapport à un groupe témoin doté de moniteurs de 18 pouces devant effectuer les mêmes tâches.

Microsoft publiait également il y a quelques années une étude montrant que travailler sur deux voire trois écrans permettait d’augmenter la productivité d’un facteur compris entre 9 et 50 % en fonction du type de tâches réalisées.

Ces études essayaient de répliquer un ensemble de manipulations bureautiques habituelles pour des cols blancs telles que l’édition de documents ou la copie de données entre feuilles de calcul. De manière anecdotique, toute personne ayant eu l’opportunité de disposer de deux écrans témoigne clairement sa préférence pour ce type d’environnement en soulignant l’impact sur la productivité et la difficulté à se contenter d’un seul écran lors de l’utilisation par exemple d’un portable en situation de déplacement.

Même si les études pré citées remontent à quelques années, les résultats sont d’autant plus pertinents aujourd’hui que la plupart des cartes graphiques sont dotées de connecteurs permettant de raccorder deux écrans et que les moniteurs LCD ont tendance à gagner en taille sans pour autant augmenter de prix. Avec la baisse des prix de moniteurs de taille de plus en plus importante, le choix d’une diagonale d’écran de 22 voire de 24 pouces fait de plus en plus sens compte tenu de l’impact que cela peut avoir sur la qualité du travail des employés.

Pour des utilisateurs devant traiter une grande quantité d’informations en provenance de plusieurs sources, un investissement portant sur un second écran peut potentiellement s’amortir en quelques semaines compte tenu de l’impact en matière de productivité, sans oublier la satisfaction du collaborateur qui se voit ainsi gratifié.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :